Technocritic, 2021

Phare de voiture, bougeoir.

Un bougeoir en bronze, inséré dans un phare en polycarbonate, semble étouffer, peinant à trouver un souffle d’oxygène pour éclairer notre chemin. De plus, il commence à fondre son propre refuge, projetant ainsi une situation qui ne peut être durable.

Cette dualité entre des objets manufacturés met en évidence un Homo faber (l’Homme qui fabrique) en quête de lui-même, laissant entrevoir une réflexion technocritique.