Cette robe, conçue pendant la révolte des Gilets Jaunes en décembre 2019, s’inscrit dans la philosophie d’Yves Saint Laurent, qui aspirait à amener la mode dans la rue. Elle emprunte le modèle de l’icône Mondrian du couturier, mais elle se réinvente en utilisant des tissus contemporains fluorescents et rétro-réfléchissants, typiquement associés à l’habillement sécuritaire. Cette création unique rend hommage simultanément à deux artistes influents.

En combinant l’esthétique intemporelle de l’icône Mondrian avec des matériaux modernes et fonctionnels, la robe transcende les frontières entre la haute couture et la réalité quotidienne. Elle s’inscrit dans la lignée de la vision d’Yves Saint Laurent en fusionnant l’élégance artistique avec les éléments pragmatiques de la vie contemporaine.

L’utilisation de tissus fluorescents et rétro-réfléchissants, liés à l’habillement sécuritaire, ajoute une dimension sociopolitique à cette création. Elle devient ainsi une déclaration visuelle sur les enjeux de sécurité contemporains, tout en honorant l’héritage de deux artistes notables. Cette robe incarne une intersection entre l’expression artistique, la fonctionnalité moderne et l’engagement sociétal, illustrant le pouvoir de la mode comme moyen de communication et d’expression au sein de la rue et de la société.